< Retour à la liste

La propreté : une étape pas toujours facile

Pour certains enfants, l'apprentissage de la propreté se fait plus facilement que d'autres. L’énurésie touche 10 % des enfants de 5 ans et plus.
 
Si les méthodes traditionnelles qui consistent à lui faire découvrir le pot, lire des histoires et créer une habitude et un moment propice ne fonctionnent pas, plusieurs solutions s'offrent à vous.
Dans tous les cas, il faut se montrer patient et compréhensif pour éviter de créer un stress supplémentaire face à votre enfant qui, avec l'âge et la scolarisation, va forcément ressentir, une honte à faire pipi au lit. Et bien sûr ne pas le culpabiliser en le punissant.
 
 
  • Consulter un médecin : l'énurésie peut être d'origine physiologique. Une consultation avec le pédiatre permettra de détecter si par exemple la vessie est trop petite ou pas encore mature.
  • Consulter un psychologue : l'âge de l'acquisition de la propreté peut coïncider avec une période difficile dans la vie de l'enfant : l'entrée à la maternelle, une séparation de ses parents, un décès ou un autre événement bouleversement. Vous pouvez aider votre enfant en l'amenant consulter un spécialiste. 
  • Faire prendre part à l’enfant dans cette acquisition en le responsabilisant : à partir d'un certain âge, fini les couches pour bébé. Pour lui faire sentir qu'il grandit, passer à des couches qu'il pourra enfiler lui même et retirer. Si parfois vous décidez de ne pas lui mettre de couches : lui faire retirer les draps s'ils sont mouillés pour les mettre à laver.
 
Cette astuce vous a plu ? Partagez-la avec vos amis
Fermer
En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences. En savoir plus